6 gestes simples qui peuvent leur sauver la vie

Le parisien 2016 bebe confort2

Merci à l’adorable Sacha du blog dansmoncoeurdemaman pour la photo!

48% des sièges auto sont mal utilisés, dont la moitié d’entre eux avec des défauts graves d’installation pouvant représenter un réel danger pour l’enfant. Les résultats de l’étude menée par Bébé Confort en partenariat avec la Prévention Routière et le Laboratoire d’Accidentologie (LAB), sont édifiants. Se rendre sur le terrain et regarder les pratiques des parents qui transportent leur enfant en voiture, c’est une excellente idée pour prendre connaissance de la réalité des choses. A tel point que Bébé Confort préconise déjà aux parents d’installer bébé correctement dans un siège auto adapté avant de recommander un modèle particulier. Attention! Je ne dis pas que n’importe quel siège fait l’affaire, absolument pas! Je veux dire que l’installation su siège et de l’enfant est AUSSI importante que  le choix du siège.

 

GRAVITE DES ERREURS GENERAL

  1. Installer l’enfant dans un siège auto        

Ça vous paraît peu être évident et pourtant 4% des enfants voyagent en voiture sans siège auto. Je choisis d’en parler aujourd’hui car il se présente quotidiennement des occasions qui induisent que nos enfants soient transportés en voiture sans siège auto : taxi, transport par un autre parent pour aller à l’école, papa qui n’a pas de siège dans sa voiture, pas de siège dans la voiture de papi ou mamie……

Installer l’enfant dans un siège auto a été la première des recommandations adressée par Bébé Confort. Et cela justifie le choix de la marque de développer des sièges dans plusieurs gammes de prix, cela permettant à tous les parents de trouver une solution sécuritaire pour transporter leurs enfants (indépendamment des résultats aux crashs test.)

2. Utiliser un siège auto adapté à l’âge et au poids de l’enfant  

Acheter un siège auto pour son enfant, c’est ce qu’il faut mais ça ne suffit pas. Le siège doit être adapté à la morphologie de son enfant. Encore une fois ça parait évident mais beaucoup d’enfants voyagent dans des sièges qui ne leur sont pas adaptés :  un enfant de moins de 15 mois et moins de 13 kilos dans un siège auto groupe 1 face à la route ou dans  un siège 1/2/3 ; un enfant de 2 ans et 13 kilos installé dans un groupe 2/3 voire sur un réhausseur simple sans dossier.

Avec la nouvelle norme Isize, je rappelle que le passage au groupe 1 ne se fait plus à 9 mois et 9 kilos mais le plus tard possible et en tous cas, pas avant 15 mois.  La plupart des coques vendues sur le marché allant jusque 13 kg, cela laisse du temps pour s’organiser.

3. Positionner les enfants dos à la route jusque 15 mois      

Le face à la route avant 15 mois…..

Lors de l’enquête, il a été noté que la position dos à la route pour les bébés et jeunes enfants n’était pas respectée par tous les parents : sur les 43 enfants de moins de 15 mois, la moitié d’entre eux étaient positionnés face à la route.

J’y consacre donc un point spécifique. Il faut savoir, que les conséquences d’un passage face route prématuré sont graves. Je ne veux en aucun cas vous faire la morale ni même critiquer vos choix personnels de parents mais juste vous informer. Ensuite, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Pour ma grande, il n’y avait pas autant de dispositifs permettant de maintenir bébé dos à la route après 13 kg à part les sièges dos à la route jusque 4 ans communément appelés rear facing. Du coup, elle est passée à 12 mois dans un siège groupe 1 (le pearl d’ailleurs) car elle pesait 13 kg. Aujourd’hui, je n’aurai pas fait ce même choix mais me serait plutôt orientée vers le 2way pearl par exemple ou l’axissfix (quoique la limite de taille pour le mettre dos route semble être de 87 cm)

 Il faut donc savoir qu’ installé face à la route, le cou d’un bébé de moins de 15 mois n’est pas suffisamment développé pour résister à la force d’un choc frontal, ce qui peut entrainer des lésions cervicales graves et irréversibles.

5. Installer correctement le siège  auto                                            

Nous pensons tous le faire, pourtant 48% des sièges auto ne sont pas correctement installés, dont la moitié avec des défauts graves d’utilisation (cosy face route, siège non attaché, ceinture inversée…). Là encore, ils ont tous leur spécificité et je vous conseille de visionner les vidéos youtube officielles ou d’étudier la notice.

erreurs d'installation

Les 3 erreurs les plus fréquentes d’installation de l’enfant sont :

erreurs frequents installation

– le mauvais positionnement du harnais,

– la tension insuffisante du harnais

– ou encore le harnais vrillé.

52% des erreurs identifiées lors de l’enquête ont été qualifiée
de sérieuses ou plus, pouvant créer des lésions graves en cas de collision.

6.  Une échelle de gravité pour résoudre en premier, les erreurs d’installation aux conséquences les plus graves

Vous le verrez peut être  comme un outil de moralisation ou de jugement, je le perçois comme un outil de déculpabilisation qui va  vous aider à porter votre attention progressivement, déjà sur les erreurs à ne pas commettre absolument.

Voici une illustration qui vous informe sur la gravité des erreurs d’installation.  Echelle de gravite erreurs d'installation

  • En savoir plus sur l’enquête menée par Bébé Confort en partenariat avec la Prévention Routière

Je vous invite à lire d’autres billets sur le sujet, notamment, celui de Marilyne du blog Sécurange.

En savoir plus sur l’étude menée :
En France, plus de 340 enfants sont impliqués chaque semaine dans des accidents de la route en tant que passagers d’une voiture. Ces accidents engendrent plus d’une centaine d’enfants blessés et un décès par semaine. Dans un contexte où les chiffres d’accidentologie sont alarmants, Bébé Confort et l’association Prévention Routière se sont fixés un objectif commun : accroître le niveau de sécurité des enfants en voiture. Partenaires depuis plus de 6 ans, ils réalisent régulièrement des enquêtes pour observer les évolutions de comportements en matière de protection des enfants à bord des véhicules. La dernière enquête réalisée en 2015 est allée plus loin en définissant un niveau de gravité des erreurs d’installation observées. Lors de cette enquête, plus de 330 véhicules ont été arrêtés, et 466 enfants ont été observés à bord pour évaluer la qualité d’utilisation des systèmes de retenue.

Réalisation des enquêtes
–  6 lieux d’observation : Lille, Rosny sous Bois, Thionville, Orléans, La Roche sur Yon, Aix en Provence
– Enquêtes réalisées en Juillet 2015 dans des lieux fréquentés par les familles : Parcs d’attraction ; Centres de loisirs ;
Aires d’autoroutes ; Centres commerciaux
– 330 véhicules arrêtés pour 466 enfants observés

  • L’avis de BoutdeZou

Je trouve que cette étude est tout à fait innovante et intéressante. Innovante, parce que les marques ne descendent généralement pas sur le terrain pour voir ce qui se passe et comment sont utilisés leurs sièges. Ils les vendent et vous donnent des conseils d’utilisation mais ne vont que rarement constater sur le terrain la réalité des choses. Bébé Confort l’a fait et a conclu que la première chose à faire était d’avoir un système de retenu correctement installé. Le résultat de cette étude est édifiant (Le chiffre issu de l’étude publiée par Bébé Confort est édifiant : 2 enfants sur 3 ne sont pas correctement retenus en voiture)….. mais conforme à ce que je vois tous les jours et chez les autres …. et chez moi, car je n’échappe pas à la règle. Je vous rassure, j’ai des sièges autos, très bien notés aux crashs tests, adaptés au gabarit de mes enfants MAIS, comme tout le monde, il m’arrive de faire des erreurs d’installation.  Savoir que certaines erreurs sont plus graves que d’autres m’aide beaucoup à porter mon attention sur les points essentiels puis sur l’ensemble des points de vigilance. Pour m’assurer de bien faire, je m’informe régulièrement sur les différents groupes, notamment celui de la communauté sécurange (forum ou page facebook) pour savoir si la têtière est bien réglée, si les harnais sont assez hauts….

 

 

 

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *