{Guide d’achat} Catalogue bébé Carrefour, les bons et mauvais plans

J’ai trouvé aujourd’hui le catalogue de l’hypermarché Carrefour dans ma boîte aux lettres. Comme à chaque fois, je l’ai lu avec attention et vous ai préparé une sélection de produits de qualité qui valent le coup ou au contraire ceux qui sont à éviter. Ce sont des conseils qui vous permettront de  ne pas acheter un produit qui ne sera pas confortable pour l’enfant et qui ne durera pas longtemps.

En somme, comment ne pas tomber dans le piège du prix attractif et à quoi faut-il faire attention?

  • Les produits qui valent le coup

Les barrières de sécurité Safety First sont des produits que vous pouvez acheter les yeux fermés en grandes surfaces. Il en est de même pour les autres produits de sécurité comme les bloque porte.

  • Les produits à éviter

Les porte bébés aux dossiers trop rigides : dans ce type de porte bébé premier prix, le bébé s’affaisse et se retrouve en boule, penché sur le côté droit ou gauche. Ses voies respiratoires ne sont en conséquences pas forcément dégagées, sa position absolument pas conseillée. Bref, à éviter de toute urgence! Ce type de porte bébé n’est ni confortable pour le porteur ni pour le bébé.

Les transats :

je les ai quasiment tous essayés et malheureusement le tissu n’est pas assez soutenant. La conséquence est que bébé s’y affaisse et les petits popotins des plus gros gabarits touchent quasiment le sol. Dépassé 5/6 kg (ce qui peut correspondre à 3 mois chez certains bébés), ces types de transats ne sont plus adaptés.  De plus, le bébé s’y enfonce, ce qui ne lui permet pas de développer sa mobilité puisqu’il ne peut pas mettre sa tête en arrière. Cette position est très inconfortable et déconseillée notamment pour les enfants RGO.

 

Les transats/berceaux 2 en 1 : je vous déconseille ces modèles car le dossier est fait en carton, ce qui, vous imaginez n’est pas idéal pour une position assise de transat…

 

Les poussettes : je suis plutôt gênée par la différence de confort des produits vendus en réseaux de magasins type Aubert, Autour de Bébé, Bébé 9 et les grandes surfaces généralistes comme Carrefour ou Auchan. Déjà, la plupart des modèles et surtout les moins chers, ne sont pas réversibles face au pousseur. Les enfants sont donc placés prématurément face à la route quand ils ne sont pas dans leur coque. Ensuite, il n’ a souvent pas de suspensions, la matière des roues ne compense pas comme cela est le cas pour des modèles plus chers. Les modèles sont souvent lourds et rapidement délaissés par les parents pour des plus légers qui sont des poussettes cannes sans réel confort (encore moins pour le parent que pour le pousseur je crois).

A noter que le modèle Trottine m’a semblé le plus confortable de tous. Mais il ne semble toujours pas y avoir de suspensions et je ne sais pas ce que vaut la coque. En tous cas, pour la poussette, et pour un nouveau né, elle m’a semblé plutôt “bien pensée” à côté des autres modèles présentés.

Les poussettes deuxième âge, même si elles sont préconisées dès la naissance, ne peuvent être utilisées de manière régulière avec des nouveaux nés : il n’y a ni cale tête, ni suspensions, aucune chancelière associée dans la gamme et aucun lien visuel avec le pousseur…

Ce modèle peut être intéressant s’il est maniable mais je ne peux pas vous en dire plus car je ne l’ai ni vu ni testé. En revanche attention, on est loin des dimensions de la Yoyo de Babyzen! 101 cm de long, c’est la longueur d’une canne classique type MacLaren Volo. En revanche, la poussette pliée semble peu large et peu profonde. A surveiller donc!

Attention, comme toutes les poussettes deuxième âge face route, je la déconseille absolument dès la naissance mais la préconise en relai ou en complément d’une poussette premier âge à partir de 9 mois.

 

Les sièges auto : pour cette catégorie, je ne vais pas m’étendre et vous laisse le soin de consulter toutes les informations sur le groupe Facebook Sécurange ou sur le site internet de Marilyne.

Mais là aussi, à part certains modèles, ne vous laissez pas séduire par le prix. La plupart ne vous permettront pas de transporter votre enfant en sécurité.

Et visiblement, ils ne connaissent pas la norme I-Size puisqu’ils conseillent encore les sièges en fonction du poids de l’enfant et oublient la variable de l’âge  bref, y’a du boulot!

En conclusion, un bon point pour Safety First qui ne sacrifie pas la qualité au prix sur ses produits de sécurité dans la maison. A quand plus de produits de bonne qualité pour les bébés dont les parents ont des petits budgets?

“Et si vous me disiez quels sont vos critères pour acheter le matériel de bébé?”

 

 

Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *